Laurence Boccolini : « Je n’en peux plus ! », le cri de coeur de l’animatrice

25 octobre 2023 - 06h41 - Télévision - Ecrit par : Rédaction LeGossip

Laurence Boccolini, célèbre pour avoir animé l’émission "Le Maillon faible" de 2001 à 2007, est en colère face aux incessantes questions sur la relance de ce programme par M6. D’après Ici Paris, elle n’en peut plus.

L’animatrice, maman d’une petit Willow, a publié un tweet pour clarifier sa position et son désir de ne plus être associée à cette émission.

Dans son tweet, Laurence Boccolini, qui présente désormais « Les enfants de la télé » sur France 2, explique sa position sur ce réseau social.

« Bon alors je ne sais pas ce que M6 prépare, je ne suis pas au courant de ce Maillon faible avec Vincent Dedienne, je n’en sais rien, je ne sais pas si c’est une forme originale, ce format ne m’appartient pas. Chacun fait ce qu’il veut comme il veut ». Cependant, malgré les émojis souriants, il est évident qu’elle est agacée par ces questions incessantes, croit savoir la publication qui consacre sa Une.

« Voilà, j’espère que je vais pouvoir passer la journée cool sans répondre aux questions non-stop sur cette nouvelle émission. Je n’en peux plus ! Ne me demandez pas : je ne sais pas ! », a-t-elle indiqué.

Cette réaction vive pourrait être due à des préoccupations financières de l’animatrice. À l’âge de 60 ans, elle se sentirait obligée de continuer à travailler pour maintenir son niveau de vie actuel pour elle et sa fille Willow.

Et elle l’a d’ailleurs reconnu.
« Je n’ai pas assez d’argent pour ne rien faire pendant dix ans », a-t-elle déclaré.

Cette inquiétude financière pourrait expliquer son irritabilité à l’égard des questions incessantes sur son ancienne émission.
La diminution de son salaire lors de son passage de TF1 à France Télévisions en 2020 aurait été un coup dur pour elle, assure Ici Paris.
De plus, après l’arrêt de l’émission "Money Drop", elle était incertaine de son avenir professionnel, jusqu’à ce qu’elle reçoive une proposition de France 2 pour animer "Les Enfants de la télé".

Laurence Boccolini semble maintenant s’investir dans de nouveaux projets, notamment l’écriture de son autobiographie et l’animation d’un jeu pour France Télévisions, "Le Grand concours des Français". Cette série de projets devrait lui permettre de stabiliser ses finances et de poursuivre sa carrière avec confiance, tout en laissant derrière elle l’ombre du "Maillon faible".

Sujets associés : Laurence Boccolini

Ces articles devraient vous intéresser :

Laurence Boccolini : Un nouvel homme dans sa vie !, qui est David ?

Laurence Boccolini espère bien « être comblée par sa relation avec David Subtil », rapporte le magazine France Dimanche, qui présente cet homme comme le nouvel homme de sa vie.

« J’ai honte », Léa Salamé embarrassée, elle revoit son moment gênant dans Les Enfants de la télé

Léa Salamé revit sa plus grande honte à la télévision dans les Enfants de la télé, l’émission proposée par Laurence Boccolini sur France 2.

Stéphane Bern et Laurence Boccolini (Eurovision 2023) évacués d’urgence : que s’est-il passé ?

Le 13 mai 2023, les présentateurs de l’Eurovision sur France 2, Stéphane Bern et Laurence Boccolini, ont vécu une mésaventure de taille. Ils auraient connu une petite frayeur.

Laurence Boccolini : « Je n’en peux plus ! », le cri de coeur de l’animatrice

Laurence Boccolini, célèbre pour avoir animé l’émission "Le Maillon faible" de 2001 à 2007, est en colère face aux incessantes questions sur la relance de ce programme par M6. D’après Ici Paris, elle n’en peut plus.

Laurence Boccolini, toujours amoureuse de son ex, le mystère Subsiste

Laurence Boccolini, l’animatrice de France 2, aurait toujours des sentiments forts pour son ex-mari, Mickaël Fakaïlo, même après leur divorce, rapporte le magazine France Dimanche.

Scandales et tensions en coulisses : les vérités explosives sur le départ de Laurence Boccolini de France 2 !

Laurence Boccolini a fait le choix de renoncer l’animation de Tout le monde veut prendre sa place, et cette décision a pris tout le monde de court, notamment son confrère Jean-Luc Reichmann, son rival sur TF1.