Close
Valérie Trierweiler, un pas vers Julie Gayet qu’elle ne déteste pas

Valérie Trierweiler, un pas vers Julie Gayet qu’elle ne déteste pas

Même si Valérie Trierweiler a incendié Julie Gayet dans ‘Merci pour ce moment’, elle est loin de la détester, confirme l’ex première dame lors d’un entretien avec la presse britannique, relayée cette semaine par le magazine ‘Closer’.

La journaliste de ‘Paris Match’ explique tout d’abord qu’elle n’avait pas peur de la réaction de François Hollande à l’annonce de la sortie de ‘Merci pour ce moment’, écoulé à plus de 600 000 exemplaires.

‘Je n’avais pas peur. Je n’ai pas peur de grand chose, d’ailleurs. Pour moi, c’est plus important de savoir comment allaient réagir les Français’, confie Valérie Trierweiler, en Une cette semaine de l’Express.

‘Je savais que les médias réagiraient comme ils l’ont fait’, répond-t-elle ensuite à une question dans ce sens.

‘Les médias français ont été très durs avec moi, sans même avoir lu le livre’, a-t-elle par ailleurs regretté.

Valérie Trierweiler assure ensuite qu’elle ne déteste pas Julie Gayet, présentée comme sa grande rivale.
‘Je ne l’ai jamais rencontrée, je ne lui ai jamais parlé. Elle ne m’a pas menti. ce n’est pas par rapport à elle que j’ai voulu écrire ce livre, c’est par rapport à lui’, dit-elle par ailleurs. ‘C’était avec lui que je partageais ma vie. Alors ce n’était pas à elle de me dire la vérité’, a-t-elle fait savoir.

Laisser un commentaire

Close