Close
Julie Gayet et François Hollande, une taupe bientôt débusquée

Julie Gayet et François Hollande, une taupe bientôt débusquée

L’enquête continue pour débusquer les auteurs des clichés de François Hollande et Julie Gayet, qui ont fait la Une de l’édition du 21 novembre du magazine ‘Voici’.

Le JDD qui revient sur cette affaire affirme que les soupçons porteraient désormais sur une douzaine de personnes, employées de l’Elysée.

Pour Christian Prouteau, qui était chargé de la sécurité de François Mitterrand, les clichés auraient été pris depuis les appartements privés de François Hollande, ou par le biais d’un drone.

Cette dernière éventualité a été écartée non seulement par la rédaction de ‘Voici’ mais aussi par le paparazzi Pascal Rostaing.
‘D’abord il aurait fait film, et pas seulement trois photos, mais surtout il aurait été entendu’, explique cet ancien proche de Valérie Trierweiler dans les colonnes du JDD.

«Le cliché semble avoir été pris du premier étage de l’aile privée, le bâtiment qui longe la rue de l’Élysée et donne sur le jardin. En clair, depuis les appartements présidentiels eux-mêmes», estime la publication.

‘Je tomberais de ma chaise si un membre du personnel avait fait cela. Ces agents affectés à la personne du Président sont triés sur le volet, ce sont des gens qui sont là depuis très longtemps. Ce sont surtout des gens qui savent tenir de vrais secrets! Alors, faire une photo avec un téléphone… Cela me paraît dément’, a réagi Christian Prouteau. Si cette piste était avérée, elle prouverait l’existence d’une «taupe» à l’Elysée.

Laisser un commentaire

Close