Close
Florian Philippot retrouve Closer devant les juges

Florian Philippot retrouve Closer devant les juges

C’est aujourd’hui que le tribunal correctionnel de Paris rendra sa décision dans la guerre que livre Florian Philippot contre le magazine ‘Closer’.

Le protégé de Marine Le Pen reproche au magazine people d’avoir fait état de son séjour à Vienne avec un ami journaliste.

Cette affaire a été examinée le 23 décembre. Mais le tribunal a mis son jugement en délibéré au 24 décembre.

Dans son édition du 12 décembre, le magazine people a publié les photos volées du vice président du FN en escapade à Vienne avec son prétendu compagnon.

Dans les clichés dévoilés, on voit l’intéressé ‘ en compagnie de ‘son « ami journaliste de télé », visage flouté, se promener en jean-blouson-baskets dans les rues de la capitale autrichienne, visiter un marché de Noël et faire des instagrams rigolos dans une fête foraine’.

Invité de France Inter, le protégé de Marine Le Pen a dénoncé une ‘atteinte gravissime à (sa) vie privée’.

‘Je suis en colère parce que j’ai été victime -je ne suis pas le premier- d’une atteinte gravissime à ma vie privée’, a déclaré le député européen sur France Inter.

‘Quelle est cette société où on peut être traqué, pisté plusieurs jours, pris en photo à son insu, des photos livrées au grand public, sans votre accord bien évidemment ? C’est une dérive qui me semble très grave, une sorte de fuite en avant vers une américanisation à laquelle on avait échappé’, glisse-t-il.

Laisser un commentaire

Close