Close
Florian Philippot parle de son outing par Closer

Florian Philippot parle de son outing par Closer

De passage sur ‘France Inter’, Florian Philippot s’exprime pour la première fois sur sa prétendue homosexualité, alimentée par le magazine ‘Closer’.

Dans son édition du 12 décembre, le magazine people a publié les photos volées du protégé de Marine Le Pen en escapade à Vienne avec son prétendu compagnon.

Dans les clichés dévoilés, on y voit le vice président du Front National ‘ en compagnie de ‘son « ami journaliste de télé », visage flouté, se promener en jean-blouson-baskets dans les rues de la capitale autrichienne, visiter un marché de Noël et faire des instagrams rigolos dans une fête foraine’.

Invité ce matin de France Inter, le protégé de Marine Le Pen a dénoncé une ‘atteinte gravissime à (sa) vie privée’ suite au déballage de ‘Closer’.
‘Je suis en colère parce que j’ai été victime -je ne suis pas le premier- d’une atteinte gravissime à ma vie privée’, a déclaré le député européen sur France Inter.

‘Quelle est cette société où on peut être traqué, pisté plusieurs jours, pris en photo à son insu, des photos livrées au grand public, sans votre accord bien évidemment ? C’est une dérive qui me semble très grave, une sorte de fuite en avant vers une américanisation à laquelle on avait échappé’, glisse-t-il.

‘J’ai toujours prôné une séparation stricte entre tous éléments vie privée et engagement politique », a-t-il ensuite déclaré, en rappelant qu’il avait condamné en janvier dernier la publication des photos de François Hollande rendant visite à Julie Gayet, déballage à l’origine de l’implosion du couple présidentiel.

Laisser un commentaire

Close