Close
Brigitte Macron fâche son mari – Le président hors de lui après « une trahison », confidence de Philippe de Villiers

Brigitte Macron fâche son mari – Le président hors de lui après « une trahison », confidence de Philippe de Villiers

Après Ici Paris, qui alimente une petite friction conjugale entre Brigitte et Emmanuel Macron, c’est au tour de Philippe de Villiers d’aller dans ce sens dans son dernier livre.

«Vent de révolte dans les couloirs de l’Élysée ! En quatorze ans de mariage, c’est sans doute la première fois que le couple présidentiel se retrouve à ce point en désaccord », rapporte l’hebdomadaire dans son numéro daté du 7 avril.

«Depuis, Brigitte se terre dans le silence mais certains évoquant déjà le mot trahison », poursuit la publication. « La première dame avait eu beau le supplier, il ne lui a pas cédé ».

L’objet du litige est la décision du chef de l’Etat de fermer les écoles pour contrer la propagation du Covid-19 n’aurait pas été acceptée par sa chère et tendre.

Et c’est au tour de Philippe de Villiers de faire état d’une petite tension entre Brigitte et Emmanuel Macron dans son brûlot « Le jour d’après ».

Emmanuel Macron « ne tient pas l’échange. Il a un drôle de regard, il est halluciné – enfin un peu plus qu’à l’ordinaire. Il me donne l’impression d’un jeune homme qui n’est pas fini », a-t-il lancé, en évoquant une soirée avec le couple présidentiel.

« Emmanuel, si vous me permettez, vous êtes le Charles Martel du pauvre, qui part avec une épée en carbone bénir la mosquée de Poitiers […]. Vous êtes le chef des dhimmis… Vous êtes houellebecquisé ».

Ce commentaire aurait irrité le président de la république, surtout fâché de constater que Brigitte Macron « partage » cet avis. Il y aurait trop de réformes engagées. Il était hors de lui.
« J’ai compris, ce soir, le fameux ‘en même temps’. En fait, c’est elle et lui », glisse l’ancien eurodéputé cité par «Le Point ».

«Elle est à tribord, plutôt classique, un brin conservatrice, elle vient du théâtre de province. Elle penche à droite. Lui est un éclectique, un parieur de l’instant, il vient du numérique. Il penche à gauche ».

Laisser un commentaire

Close