Close
Julie Gayet et François Hollande, pas cachoterie estime Franz-Olivier Giesbert

Julie Gayet et François Hollande, pas cachoterie estime Franz-Olivier Giesbert

Franz-Olivier Giesbert livre ses petites confidences dans les colonnes de Closer, où il confirme avoir eu vent de la relation de François Hollande et Julie Gayet, avant sa révélation dans la presse people.

Dans « Closer », l’ex-patron du « Point », Franz-Olivier Giesbert a accordé un entretien à Laurence Pieau, à l’occasion de la sortie de son livre, « L’animal est une personne » qui sort chez Fayard.

Et après avoir évoqué la genèse de l’ouvrage, le journaliste n’a pas manqué d’être interrogé sur la relation du chef de l’Etat et de la comédienne de 42 ans.

‘Vous étiez au courant de la liaison Hollande-Gayet’, est-il demandé à l’ex patron du Point. ‘Oui, bien sûr’, assure-t-il avant d’affirmer que François Hollande ne s’est jamais caché avec Julie Gayet.

‘On le savait, il ne se cachait pas… Il donnait tellement de signaux’, ajoute-t-il.

Franz-Olivier Giesbert évoque également Merci pour ce moment, le brûlot de Valérie Trierweiler.

L’ex première dame y confirmait notamment avoir ‘suggéré à François Hollande le nom de la femme de FOG, Valérie Toranian (ex-directrice de la rédaction de « Elle », ndlr), pour le ministère des Droits des femmes.

François Hollande aurait répondu « Je ne peux pas faire ça à Giesbert ». ‘FOG, écrit Valérie Trierweiler, aurait forcément vécu la promotion de sa compagne comme un camouflet personnel. Solidarité de machos’.

‘D’abord, je crois que Valérie aurait refusé, répond Franz-O. (…) Ensuite, je pense que Valérie Trierweiler n’a pas compris ce qu’Hollande voulait dire. (…) Imaginons que ma femme ait accepté : ça aurait créé de gros problèmes dans notre couple. Moi, je ne suis ni Anne Sinclair, ni Christine Ockrent, je ne pourrais pas supporter le mélange des genres, vivre avec quelqu’un qui est au gouvernement, qui est du côté du pouvoir. (…) Ca, Hollande devait le savoir. Quand il dit « Je ne peux pas faire ça à Giesbert », c’est ça qu’il voulait dire ».

Laisser un commentaire

Close