Close
Florian Philippot garde le silence après le déballage de Closer

Florian Philippot garde le silence après le déballage de Closer

Florian Philippot traînera en justice le magazine ‘Closer’, qui dans son édition du 12 décembre, a fait état de sa prétendue homosexualité, en relatant un séjour avec un ami journaliste à Vienne.

‘Florian et son ami, journaliste de télévision, ont donc choisi de s’aérer deux jours à Vienne, capitale à la fois tradi et cool de l’Autriche’, commentait la publication, qui nous apprend que sur place, le protégé de Marine Le Pen, a fait valser ‘le vestiaire rigide de l’homme politique pour une tenue jeans-baskets rouges, largement plus cool pour arpenter la ville’.

Le vice-président du Front National ne serait pas le ‘genre à flamber’, ‘y compris quand il part à l’étranger’.

‘Florian et son ami, qui est toujours là pour défendre la cause gay, à coup d’articles et de vidéos’, ont en effet opté pour un hôtel ‘au centre ville, un établissement élégant, mais tout à fait accessible (compter environ 400 euros pour une suite, petit dej compris’.

Pour cet étalage de sa vie privée, Florian Philippot va faire parler la poudre, en déposant plainte pour « atteinte à la vie privée’.
‘Florian Philippot ne souhaite pas faire de commentaire sur sa vie privée, cela a toujours été sa ligne de conduite. Une plainte pour atteinte à la vie privée sera bien sûr déposée’, assure un proche du député européen.

Laisser un commentaire

Close