Close
Brigitte et Emmanuel Macron, « une terrible scène de ménage »

Brigitte et Emmanuel Macron, « une terrible scène de ménage »

En couple depuis une vingtaine d’années, Brigitte et Emmanuel Macron se seraient illustrés par une scène de ménage, évoquée dans le dernier France Dimanche.

«Il n’y a pas que dans la série de M6 que les couples de chamaillent…Sous les ors de la république, les couloirs tremblent aussi », rapporte l’hebdomadaire dans son édition de cette semaine.

France Dimanche revient surtout sur scène révélée par Philippe De Villiers, dans son ouvrage « Le Jour d’après » (Ed Albin Michel).
Alors que le président de la république estime que la France a besoin de réformes, Philippe De Villiers croit savoir de son côté que le pays a surtout besoin de respirer, un point que que l’ancien député européen partagerait avec Brigitte Macron.

«Emmanuel sent que Brigitte est plutôt sur ma ligne. Cela le met hors de lui. Elle veut intervenir mais son mari lui fait signe de garder pour elle ses réflexions. Alors elle fend la lame « Emmanuel il faut qu’on ait le droit quand même de ne pas être d’accord ! ». Le président répond « de ne pas être d’accord sur quoi ! ». « Sur tous les projets en cours », répond la First Lady « J’écoute Philippe et je pense qu’il pourrait avoir raison ».

«Brigitte se tourne vers moi et me dit « Vous savez Philippe moi je viens d’une famille ou on n’aime pas trop bousculer l’esprit public, la quiétude provinciale, je sens bien ce que vous voulez dire », écrit-il.
Le Président de la République aurait été ulcéré et se serait même braqué. Il aurait même perdu ses nerfs, trouvant insupportable d’être contredit en public par son épouse.

Emmanuel Macron aurait même quitté la table avant d’y revenir.
Brigitte lui adresse un sourire enjôleur, « Emmanuel de grâce ». Il reprend sa serviette, retrouve ses esprits, « sans doute mal à l’aise que je rapporte cette scène de ménage à l’extérieur. Je le rassure en fermant les yeux comme un vieux chanoine oublieux. C’est tellement énorme que personne ne me croirait ».

Laisser un commentaire

Close