Close
A bout, Charlène de Monaco ménagée par le prince Albert

A bout, Charlène de Monaco ménagée par le prince Albert

Charlène de Monaco a été placée sous surveillance pour sa fin de grossesse gémellaire, rapporte ‘Closer’ dans son numéro du 21 novembre.

‘Charlène, une fin de grossesse sous haute surveillance’, titre le magazine people avant de rappeler que dans moins d’un mois, la princesse du Rocher mettra au monde ses jumeaux.

‘Un moment que la future maman attend avec impatience’, glisse le magazine people, qui assure ensuite que cette grossesse a été placée sous haute surveillance.

Ces dernières semaines, l’ex nageuse a composé avec plusieurs désagréments : ‘ la fatigue, les tiraillements, et le poids des bébés’.

‘Charlène ne déroge pas à la règle. Enceinte de jumeaux, elle souffre de désagréments accrus’, insiste la publication, qui affirme ‘la future maman à bout’.

Ce serait la raison pour laquelle, l’épouse du prince Albert a renoncé à la ‘célébration en cathédrale Notre-dame-immaculée’.

‘Cette femme de devoir, qui ne se soustrait pas à ses obligations princières, n’a simplement pas eu le choix’, glisse l’hebdomadaire, pour qui, la princesse du Rocher est soumise au ‘repos forcé’.

Ce propos, le prince Albert de Monaco le confirmait le matin même lors d’un entretien avec ‘Nice-Matin’. ‘Je tiens à ce qu’elle se ménage pour que tout se passe au mieux‘, a-t-il glissé.

Laisser un commentaire

Close