Close
Après Guillaume Canet, Marion Cotillard peste contre la presse

Après Guillaume Canet, Marion Cotillard peste contre la presse

Après Guillaume Canet l’an dernier, c’est au tour de sa compagne Marion Cotillard de pester contre la presse, accusée d’avoir déformé ses propos.

Dans la ligne de mire de l’actrice, Le Parisien, qui avait recueilli ses confidences suite à sa nomination à la cérémonie des Oscars.

« La phrase d’accroche de l’article ‘Aux Oscars je ne crains personne’ est tellement malhonnête limite malveillante, a écrit l’actrice sur son compte Insta­gram. C’est vrai­ment lassant qu’une certaine presse française me fasse systématiquement passer pour quelqu’un que je ne suis pas?! Des faiseurs de buzz d’une infinie bassesse. Le buzzeur donc, me demande si je crains quelqu’un parmi les actrices nommées aux Oscars?!’, lance l’actrice.

‘Je vous laisse juger du niveau de la question à laquelle je réponds par la néga­tive expliquant que ce n’est pas le sujet et que je suis si heureuse de faire partie de ce groupe si talen­tueux?! Il est si facile de défor­mer des propos. Et c’est trop courant?!’.

En octobre dernier, c’était Guillaume Canet qui s’en prenait à la presse.

‘Le succès en France est mal vu’, lançait-t-il tout d’abord lors d’un entretien avec ‘Lui’. ‘C’est complètement banal de dire ça… J’ai fait un break de huit mois, parce que j’en avais marre de cette ambiance, vraiment j’en avais marre de voir ou entendre des conneries sur moi ou Marion dans les émissions de télé’, regrettait-il.

‘Il y a un acharnement assez violent’, disait-il. Moi ce que je veux dire, c’est que… Je n’ai tué personne. On peut me reprocher ce que l’on veut mais… Je fais mon métier le plus honnêtement possible et j’essaie de le faire bien’.

Laisser un commentaire

Close