Close
«Voyage au bout de l’enfer! », Alain Delon livre sa vérité, « La place est inconfortable »

«Voyage au bout de l’enfer! », Alain Delon livre sa vérité, « La place est inconfortable »

Alain Delon mettra le cap sur Kiev en Ukraine, en pleine guerre contre la Russie. Mais il n’a pas l’impression de se rendre en enfer.

Le monstre sacré du cinéma a été victime il y a trois ans de deux accidents vasculaires cérébraux (AVC). Il ne serait pas totalement remis d’aplomb, lors de sa visite à Kiev, a rapporté en août dernier France Dimanche., qui évoquait un mariage en enfer.

Alain Delon « prend des risques inconsidérés en se rendant dans ce pays où règne le chaos ».

«Dans la capitale de l’Ukraine, les hôpitaux sont saturés face à l’afflux de blessés. Si, par malheur, l’acteur était de nouveau victime d’un AVC, cela pourrait lui être fatal tant les capacités d’accueil sont limitées».

En entretien avec « Télécâble Sat Hebdo », l’acteur évoque ce voyage. Il n’a pas l’intention de se défiler après avoir été invité par Volodymyr Zelensky, le président ukrainien.

«Il m’a invité à Kiev pour le rencontrer. Il m’a confié connaître ma carrière sur le bout des doigts et apprécier les films dans lesquels j’ai tourné », a-t-il déclaré. « Mais, naturellement, bien que je me sois rendu en Ukraine il y a quelques années, je ne le connais pas ». Volodymyr Zelensky se trouverait dans une « place » inconfortable.

«Comme tous les héros tragiques de leur temps, il n’échappe pas aux critiques. Personnellement, ce que j’observe, c’est qu’il tient le cap. Jusqu’ici, je ne constate pas d’erreur majeure de trajectoire de sa part », explique Alain Delon. «  Du jour au lendemain, cet homme est devenu simultanément une personnalité mondialement adulée, une cible et un chef de guerre. La place est inconfortable ».

Laisser un commentaire

Close