Close
Violences dans une boutique parisienne de Booba – Rohff condamné à cinq ans de prison

Violences dans une boutique parisienne de Booba – Rohff condamné à cinq ans de prison

Rohff a été condamné à cinq ans de prison ferme, sans mandat de dépôt, pour des « violences aggravées » survenues en 2014 sur deux vendeurs d’une boutique parisienne de la marque de Booba, Ünkut.

Le juge a retenu la circonstance aggravante de préméditation a été retenue contre le rappeur de 39 ans.
Le rappeur a dix jours pour faire appel de cette décision.

Si finalement, il décidait de ne pas faire appel, il rencontrera un juge d’application des peines qui fixera les conditions de sa détention.
Il y a trois ans, le rappeur avait reconnu avoir porté le premier coup au vendeur de la boutique parisienne de Booba, « Unkut ».

Il s’en était en effet pris violemment à un jeune homme de 19 ans travaillant dans cette boutique. Entre la vie et la mort, la victime était finalement sortie du coma.

Maître Francis Terquem, l’avocat de Rohff, expliquait à l’époque que son client avait porté au vendeur « une gifle sans doute appuyée », déplorant ensuite que l’intéressé se soit emporté par des admirateurs « fanatiques » qui voulaient en découdre avec Booba.

Le procureur avait de son côté dénoncé un « lynchage » sur fond de « haine » entre rappeurs sur les réseaux sociaux.
Il a estimé que Rohff avait « prémédité » cette expédition punitive, et a évoqué à cette occasion une «  ultra-violence », confirmée par les caméras de surveillance.





Laisser un commentaire

Close