Close
Victor Lanoux, son déchirant testament dans France Dimanche

Victor Lanoux, son déchirant testament dans France Dimanche

‘Victor Lanoux, son déchirant testament’, titre le magazine ‘France Dimanche’ qui assure que l’acteur préfère désormais la mort à l’horreur qu’il a vécu ces derniers temps.

Le héros de ‘Louis La Brocante’ aurait ainsi conclu une sorte de pacte avec sa femme, Véronique. ‘Mais qui en dit long sur la force de leur amour, commente ‘France Dimanche’, qui revient sur les ennuis de santé de l’acteur, conséquence de son opération ratée en 2007.
Cette opération avait déjà été évoquée par Victor Lanoux.

‘J’ai dû repasser par tout ce que j’avais déjà surmonté : la convalescence à la clinique, et la fonte musculaire après avoir été alité », confiait l’acteur en 2011.

‘C’est la faute du chirurgien qui m’a opéré la première fois, un ponte qui m’avait déjà coupé une corde vocale et laissé hémiplégique’.
‘Cette microfuite aortique, il m’avait dit à l’époque que ça allait se résorber tout seul. résultat : aucun suivi’, regrette-t-il.

Près de 3 ans plus tard, les choses se seraient empirées.

‘Aujourd’hui, je ne suis pas loin de rejoindre l’armée des rampants’, a-t-il écrit dans son livre, ‘Deux heures à tuer au bord de la piscine’, paru chez Cherche midi.

Lors d’une visite de routine, le médecin lui a livré des nouvelles peu rassurantes. ‘Deux nouveaux anévrismes’ mettaient sa vie en danger’. Hors de question cependant de repasser sur la table des opérations.

‘Ça pétera quand ça pétera’, a-t-il lâché. ‘Des années avec ma canne, bientôt en fauteuil roulant, c’est inconcevable’, a-t-il indiqué. ‘Je ne veux pas finir dans une petite voiture. Je préfère crever’.

Et son épouse lui aurait alors répondu : ‘Tu ne finira jamais dans une petite voiture, je te le promet’. D’après ‘France Dimanche’, l’acteur ‘se réserve le droit de choisir sa mort’.

Laisser un commentaire

Close