Close
Vianney, déferlement de haine dans The Voice – comment il tient le coup ?

Vianney, déferlement de haine dans The Voice – comment il tient le coup ?

La façon dont il arrive à composer avec le déferlement de haine dont il est cible depuis son arrivée dans The Voice sur TF1, Vianney la précise lors d’un entretien accordé à Psychologies magazines.

Il lui est rappelé qu’il apparait très serein et apaisé en cette période pourtant très anxiogène.

« J’ai une chance de dingue. Pour le coup, si j’ai une ambition qui me dévore depuis tout petit, c’est celle de rester libre. Et je le suis, incroyablement. Pourquoi ? », s’interroge-t-il avant de répondre à cette question.

Le juré de The Voice n’a jamais prêté attention aux vents contraires. Et en cas de survenu de coups durs, il sait qu’il pourrait tenir.

«Depuis que j’ai rejoint le jury de The Voice, parce exemple, j’ai droit à un déferlement de haine sur Twitter. Ça blesse mes proches, mon équipe. Moi, pas. J’ai décidé que je n’en avais rien à faire. C’est comme si la vie me glissait dessus : j’ai du mal à me rappeler de moment où je n’étais pas bien. Ou alors ils n’ont pas duré : quand quelque chose ne va pas, je change de cap, penser à moi », poursuit Vianney, avant d’évoquer sa rencontre avec une réflexologue.

« À la fin de la séance, elle me dit : « Tu renfermes énormément de choses. Les mauvaises énergies, tu les stockes pour qu’elles ne resurgissent pas sur tes proches. Ça m’a travaillé : qui sait, elle a peut-être raison ».

Laisser un commentaire

Close