Close
Valérie Trierweiler « harcèle » de questions François Hollande

Valérie Trierweiler « harcèle » de questions François Hollande

Valérie Trierweiler ne se priverait pas de recadrer François Hollande au moindre écart de celui-ci laisse entendre le magazine « Public ». C’est fin janvier que le président de la république a mis fin à sa relation avec la journaliste de « Paris Match », quelques semaines après le grand déballage de « Closer » faisant état de sa liaison avec Julie Gayet avec laquelle il est censé entretenir une relation depuis deux ans.

Entrée en cure de silence depuis, l’ex première dame ne manquerait pas de sortir de sa réserve au moindre faux-pas de son ex compagnon suppose « Public ».

Le magazine a dressé un portrait de la journaliste de « Paris Match » qui aurait la politique dans la peau.
« L’analyse politique, c’est sa vie. Aujourd’hui, il lui faut de gros efforts pour ne pas faire ‘sa journaliste' », a commenté la rédaction de « Public », précisant que l’intéressée avait déjà du mal à garder le silence sur les sujets qui fâchent durant sa relation avec François Hollande.

La journaliste de « Paris Match » confirme d’ailleurs elle-même ce propos.
« Si nous n’avions pas cette relation amoureuse, je le harcèlerais de questions », disait-elle après l’accession de François Hollande à la présidence de la république.

« Petite déjà », l’ex première dame « accompagnait systématiquement ses parents au bureau de vote ».
« Paris Match » affirmait, on le rappelle, fin janvier l’ex première dame désireuse de s’atteler à l’écriture d’un ouvrage sur la vie politique où il n’est pas question de « balancer » sur son ex compagnon. Elle serait inspirée par l’exemple de Cécilia Attias.

Laisser un commentaire

Close