Close
Valérie Trierweiler cri de coeur après une humiliation et une agression publique (photo)

Valérie Trierweiler cri de coeur après une humiliation et une agression publique (photo)

Célibataire après son rugbyman selon Public, Valérie Trierweiler ne compte pas cette allégation, en revanche, elle rappelle à la mobilisation après une terrible injustice. Un homme a été frappé, insulté.

« S’il y avait encore un doute, l’agression de Michel Zecler par quatre policiers prouve que les images sont plus que nécessaires », a commenté celle qui aurait un terme à sa relation avec Romain Magellan après près de trois ans de vie commune. Leur rupture serait effective depuis l’été. Ils auraient passé leurs vacances séparément.

Les rumeurs sur sa vie sentimentale, la journaliste ne prend pas la peine de les commenter. Mais rappelle qu’il ne fait rien lâcher face à l’article 24 sur la sécurité globale.

« Frappé, insulté a, en plus passé 48h en garde à vue. Sans images, pas de coupables. Voilà pourquoi l’article 24 est dangereux pour la démocratie, pour les Libertés et pour le droit », fait savoir l’ex-première dame.
Emmanuel Macron a commenté ces images sur Twitter.

« Les images que nous avons tous vues de l’agression de Michel Zecler sont inacceptables. Elles nous font honte. La France ne doit jamais se résoudre à la violence ou la brutalité, d’où qu’elles viennent. La France ne doit jamais laisser prospérer la haine ou le racisme », a assuré le président de la République.

Laisser un commentaire

Close