Close
Valérie Trierweiler attaquée à cause de Charlène de Monaco

Valérie Trierweiler attaquée à cause de Charlène de Monaco

A cause de Charlène de Monaco, Valérie Trierweiler semble s’être attirée les foudres de VSD, qui lui consacre un long dossier. Le magazine consacre à la première dame sa Une, avec en titre « Valérie Trierweiler, Fashion Victime », où il est question de la récente apparition de la première dame avec Charlène de Monaco au défilé de Dior, présenté dans le cadre de la fashion week de Paris.
Les deux femmes ont en effet fait une apparition très remarquée.
Valérie Trierweiler qui sera traitée comme une véritable épouse lors de son prochain séjour en Inde avec François Hollande, a affiché le 21 janvier dernier, « radieuse, souriante, une complicité touchante avec de nouvelles connaissances, : Bernard Arnaud, le P.DG de LVMH, et Charlène Wittstock, l’épouse d’Albert, le souverain de Monaco », commence le magazine, qui nous dépeint une Valérie Trierweiler changée par le pouvoir.
« Le pouvoir change les hommes et il m’a changé », confiait François Mitterrand, à la fin de son second septennat.
Et à VSD de poursuivre : « Parité oblige (…), il transforme visiblement les femmes ».
« Pourquoi en serait-il autrement », s’interroge le magazine. « Il faut être sacrément fort et libre pour résister. Les ors de la république, la foultitude, et les passes-droits que la fréquentation quotidienne des classes dominantes font souvent tourner les têtes, anesthésiant les consciences et diluent les conviction », poursuit VSD, déplorant que Valérie Trierweiler n’ait pas « résisté bien longtemps ».

Laisser un commentaire

Close