Close
Un mariage civil de Charles et Camilla peut-être impossible en Angleterre

Un mariage civil de Charles et Camilla peut-être impossible en Angleterre

Les experts font valoir que le mariage civil d’un membre de la famille royale est interdit par le Marriage Act, qui a introduit en 1836 les unions civiles en Grande-Bretagne, mais en a explicitement exclu les membres de la famille royale. Or, le prince Charles Charles et Camilla ont prévu de se marier civilement au château de Windsor (ouest de Londres) le 8 avril. Etant divorcés, ils ne peuvent en effet pas se remarier religieusement.



Clarence House s’oppose en effet aux juristes sur l’interprétation de la loi de 1836. Selon l’entourage du prince, la législation de 1836 a été rendue caduque par la nouvelle loi sur le mariage, adoptée en 1949. Un porte-parole a en effet affirmé qu' »un conseil juridique a été pris auprès de quatre sources différentes et toutes ont convenu qu’il était légal pour un membre de la famille royale de se marier (dans le cadre) d’une cérémonie civile en Angleterre ». Mais pour Stephen Cretney, avocat et professeur de droit à l’université d’Oxford, le mariage de Charles et Camilla, même s’il avait lieu, pourrait se révéler nul. Il s’exprimait dans le cadre de l’émission Panorama, qui a rendu public dimanche un document officiel de 1964 du gouvernement britannique stipulant que les mariages de la famille royale « ne sont valables que s’ils sont célébrés par un ecclésiastique de l’Eglise d’Angleterre ». un mariage civil et un mariage selon les rites de n’importe quelle autre Eglise que l’Eglise d’Angleterre ne sont pas possibles », poursuit-il. Selon des juristes, le gouvernement britannique considérait jusqu’à récemment que les mariages civils de membres de la famille royale étaient impossibles. Ils en appellent donc aujourd’hui à un éclaircissement de la loi afin de trancher définitivement le débat. Selon la BBC, d’autres options que le mariage civil s’offrent cependant à Charles et Camilla pour concrétiser leur union. Ils peuvent notamment se rendre en Ecosse, où la loi leur permettrait de se marier civilement. Le prince pourrait aussi invoquer la loi britannique sur les droits de l’homme, pour réclamer le même régime général que ses sujets. Enfin, l’option la plus simple selon la BBC serait que le Parlement se saisisse de la question et modifie la loi afin d’autoriser les membres de la famille royale à se marier devant un officier de l’état-civil.





Laisser un commentaire

Close