Close
Sylvie Vartan, en deuil, retranchée au Portugal, « une larme dans mon coeur » (photo)

Sylvie Vartan, en deuil, retranchée au Portugal, « une larme dans mon coeur » (photo)

Fragilisé par la perte d’un être cher, Sylvie Vartan se reposerait à Faro au Portugal, dans une maison dont sa fille Darina, a partagé une photo sur Instagram.

Et l’être cher en question est Jean-Loup Dabadie, l’académicien qui avait écrit les paroles de son tube « Aimer », lequel rappelle le magazine « Ici Paris » dans son édition du 27 mai, a été enregistré en 1981.

L’illustre chanteuse, qui était confinée dans sa luxueuse demeure à Los Angeles avec son mari, le producteur Tony Scotti, « n’a jamais oublié ce beau cadeau du célèbre parolier, auteur des plus grands textes de la chanson française ».

Sylvie Vartan fait partie des nombreux artistes qui doivent beaucoup au regretté Jean-Loup Dabadie emporté par la maladie à l’âge de 80 ans.

Sur son fil Instagram, elle n’a pas manqué de réagir à sa disparition.
« Jean-Loup, un talent fou, une personnalité flamboyante, un éternel sourire, un ami…et aujourd’hui une larme dans mon cœur », a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux.
Avant de reprendre les paroles de son tube. « Aimez, aimez, aimer/marcher, courir, voler/ ».

Et depuis, la star se serait isolée au Portugal, où son fils David est installé depuis trois ans. Sa fille a partagé une photo de la ville qu’elle occuperait avec ses parents.

Laisser un commentaire

Close