Close
Sylvie Vartan, brisée par la mort de l’homme de sa vie

Sylvie Vartan, brisée par la mort de l’homme de sa vie

En plus de l’isolement forcé à cause de la pandémie du Covid-19, Sylvie Vartan vivrait un moment délicat, un drame qu’elle aurait du mal à surmonter. Elle serait brisée par la mort.

C’est la Une du choc du magazine « France Dimanche », qui livre de biens tristes nouvelles de la chanteuse, qui en plus de la pandémie qui l’a isolée à Los Angeles durant des semaines, ferait face à un terrible deuil.

« De lui, elle aimait tout, son élégance, sa délicatesse, et cette façon qu’elle avait de déclarer ses sentiments », rapporte dans un premier temps l’hebdomadaire dans son numéro daté du 29 ans.
Et d’assurer ensuite qu’aujourd’hui, le chagrin de la mère de David Hallyday est « incommensurable ».

L’homme de sa « vie » est non pas le producteur Tony Scotti, le père de sa fille Darina, mais le parolier Jean-Loup Dabadie, qui s’est éteint le 24 mai dernier. C’est l’homme de sa vie « artistique ».
Sylvie Vartan ne surmonterait cette perte.

« Une larme dans mon cœur », avait-elle commenté sur Instagram, où elle lui rendait hommage.
Pour France Dimanche, cette larme n’est pas près de sécher tant « la peine d’avoir perdu l’homme de sa vie artistique est immense ». Sa seule consolation est qu’il rejoint Johnny.

Laisser un commentaire

Close