Close
Suicide de David Hamilton : «Il n’était pas dépressif » selon son comptable

Suicide de David Hamilton : «Il n’était pas dépressif » selon son comptable

Un proche de David Hamilton, le photographe qui est supposé avoir violé Flavie Flament à l’âge de 13, assure que le britannique n’était pas en proie à la dépression lorsqu’il a décidé de mettre fin à ses jours.

David Hamilton a été retrouvé mort ce vendredi soir à son domicile parisien.

D’après une information du Parisien, c’est sa femme de ménage qui a découvert son corps gisant sur le sol de son appartement situé boulevard Montparnasse dans le VIe arrondissement, avec un sac plastique sur la tête.
Il aurait mis fin à ses jours.

Flavie Flament a déjà réagi à ce suicide. «Par sa lâcheté, il nous condamne à nouveau au silence et à l’incapacité de le voir condamné. L’horreur de cette annonce ne saura jamais effacer celles de nos nuits blanches », a-t-elle déclaré.

Et c’est désormais au comptable de David Hamilton de donner son avis lors d’un entretien accordé au Point.
«Je l’ai eu encore hier matin au téléphone. Il n’était ni malade ni dépressif. Je connais David depuis 40 ans. Je me suis occupé de son mariage puis de son divorce. On est sous le choc. Il était avec un collaborateur qui l’a quitté vers 18-19 heures vendredi », a-t-il affirmé.

Interrogé sur les accusations de viol, le comptable rappelle que le photographe a toujours démenti.

« Ses accusations ne le perturbaient pas. Je l’ai incité à réagir plutôt que laisser prospérer ces calomnies. Elles étaient totalement fantaisistes. Quand on le connaît, tout cela ne pouvait avoir aucune réalité. Pour lui, elle se faisait de la pub sur son dos », a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Close