Close
Stella Belmondo n’a pu dire adieu à son père Jean-Paul, triste coup de sort

Stella Belmondo n’a pu dire adieu à son père Jean-Paul, triste coup de sort

Âgée de 17 ans, Stella Belmondo, la fille cadette de Jean-Paul Belmondo, n’a pas dire ses adieux à son illustre père, décédé le 6 septembre dernier à l’âge de 88 ans. La raison est précisée.

Ces derniers temps, le Magnifique était fatigué et les siens s’attendaient à son départ. Il était très entouré au moment de sa disparition. Mais hélas, comme le rapporte France Dimanche dans son numéro daté du 10 septembre, il n’a pas pu compter sur la présence de sa fille cadette, Stella. La séduisante blonde n’a pas pu lui dire adieu. Un triste coup de sort.

Celle qui partagerait la vie de Joalukas, le fils de Yannick Noah, est arrivée en retard. Elle suit ses études à l’étranger.

« Retenue à l’étranger à cause de ses études, elle est arrivée trop tard. Mais père et fille s’étaient déjà fait leurs adieux en secret, quelques semaines auparavant », a précisé la publication. Le père et la fille auraient passé une partie de l’été ensemble.
Le regretté acteur ne tarissait pas d’éloges sur sa fille.

« J’ai partagé avec celles que j’ai aimées des moments superbes et inoubliables, confiait-il lors d’un entretien accordé à Paris Match. Mon
dernier amour, c’est ma fille Stella. ».

Elle est née 2003, et avait fait parler d’elle en 2019 au Bal des débutantes, où elle était apparue sous les yeux énamourés de son papa. Les photos de l’événement étaient diffusées à l’époque par le magazine Paris Match. Pour sa fille, Jean-Paul Belmondo avait l’effort de se lever alors qu’il se déplaçait en fauteuil roulant après une violente chute à son domicile parisien.

Comme le rappelle France Dimanche qui lui offre sa Une, l’adolescente a virevolté sur les parquets de « l’hôtel Shangri-La, à Paris, au bras de son chevalier servant et ami d’enfance, Gaspard Guérin, beau jeune homme
prévenant et sévèrement baraqué ».

Laisser un commentaire

Close