Close
Sheila : son fils Ludo­vic Chan­cel photographié entrain de mourir. Elle «veut la vérité»

Sheila : son fils Ludo­vic Chan­cel photographié entrain de mourir. Elle «veut la vérité»

Sheila qui a perdu Ludo­vic Chan­cel, son fils unique, alors qu’il n’était âgé que de 42 ans, veut tout connaitre des circonstances de sa mort, et se dit convaincue qu’il n’était pas seul au moment de son overodose de « cocaïne et de benzo­dia­zé­pine ».

«son dossier me?dical a re?ve?le? que Ludo est mort des suites d’une overdose de cocai?ne provoque?e par l’absorption massive de cocai?ne et de benzodiaze?pine », explique la chanteuse lors d’un entretien accordé à Paris Match.

Et à Sheila de préciser que « la benzodiaze?pine permet de contrer les effets de la drogue et permet au corps de tenter de reprendre un semblant de cycle normal. Je savais qu’il prenait de la cocai?ne depuis quinze ans. Je connaissais mon fils mieux que quiconque et j’ai tout fait pour qu’il s’en sorte. Alors oui, je ne lui donnais plus d’argent, parce que je savais tre?s bien ou? il finirait. J’ai participe? au financement de nombreuses cures pour l’aider a? se de?sintoxiquer. Mais, a? l’arrive?e, c’est quand me?me la drogue qui l’a tue? », regrette-t-elle.

«Le jour de son hospitalisation, l’un de ses amis m’attendait dans le hall et m’a montre? une photo. Et la?, je reconnais Ludo couche? sur le sol, la te?te affaisse?e contre un mur, les bras ballants, en slip et en de?bardeur, des re?sidus de poudre blanche dans la bouche et le nez, se rappelle Sheila. Quand on voit c?a, ce n’est pas quelque chose que l’on efface ou que l’on oublie. Encore aujourd’hui, dans ma te?te, dans mon cœur, j’ai la vision de cette photo grave?e a? vie. Et comme je suis une me?re qui ne la?che rien, quand on touche a? la lumie?re de ma vie, je dis : “Mais comment peut-on faire une photo de mon fils en train de mourir ? Il y a un homme a? terre et on de?clenche son appareil ? Et personne ne le tient dans ses bras ?”C’est intenable, insoutenable, insupportable ».





Laisser un commentaire

Close