Close
Ségolène Royal, enfin vengée de Valérie Trierweiler

Ségolène Royal, enfin vengée de Valérie Trierweiler

Depuis le départ de Valérie Trierweiler, Ségolène Royal s’est beaucoup rapprochée de François Hollande affirme ‘VSD’, qui évoque la grande revanche de la ministre.

Fin octobre, ces liens privilégiés avaient également été confirmés par Vanessa Schneider, qui a suivi le président de la république pendant une semaine pour M, le magazine du Monde.

‘C’est une ministre complètement à part’, avait-elle confié lors de son passage sur ‘RTL’. ‘On voit bien évidement des liens plus que privilégiés entre Ségolène Royal et François Hollande, ça se sent à travers plein de petits gestes’.

‘Ils ont tout un jeu public où ils se serrent la main mais dès qu’ils se retrouvent seuls, ils s’embrassent’, a ainsi révélé Vanessa Schneider, avant de livrer une petite anecdote.

‘A la fin du Conseil des ministres, il fait le tour de la table pour venir l’embrasser’ dit-elle. Il pense qu’elle est expérimentée et quand il parle d’elle, il est admiratif. Il compte sur sa popularité pour essayer de sortir de la nasse’.

Ces propos est confirmé par ‘VSD’ dans son édition du 13 novembre. Leur complicité est ‘apparue évidente aux membres du gouvernement’.
‘Parfois, un regard leur suffit pour se comprendre’, témoigne un ministre. ‘François lui pardonne beaucoup’.

Ségolène Royal s’est déjà éclipsée ‘avant la fin du Conseil des ministres, ce qu’aucun autre membre du gouvernement n’oserait faire’. Elle a même traité ses collègues masculins du gouvernement ‘de machos sûrs de leur bon droit’.

‘François Hollande de se côté, ‘laisse faire, laisse dire’.

Laisser un commentaire

Close