Close
Samy Naceri et Audrey Pulvar, un échange musclé sur Charlie Hebdo (vidéo)

Samy Naceri et Audrey Pulvar, un échange musclé sur Charlie Hebdo (vidéo)

Invité du ‘Grand 8’ sur D8, Samy Naceri a donné son avis sur les attentats qui ont endeuillés La France visant ‘Charlie Hebdo’, occasion de se clasher avec Audrey Pulvar.

‘Il n’y a pas de mots assez forts pour définir… C’est horrible !’ lâche Samy Naceri, née d’une mère normande et d’un papa d’origine algérienne lors de son passage sur le plateau du Grand 8, l’émission matinale de Laurence Ferrari sur D8.

‘La liberté d’expression s’arrête quand ça dérange les autres’, confie l’acteur, qui se produit actuellement sur les planches du théâtre du Petit Gymnase à Paris, dans une pièce d’Israël Horovitz, mise en scène par Oscar Sisto.

Audrey Pulvar qui n’est pas d’accord avec le comédien lui lance : ‘Donc ils ont raison en fait les tueurs ?’.

Et à Samy Naceri de lui répondre : ‘Non, pas les tueurs ! Est-ce que Charlie Hebdo a le droit ? C’est le prophète ! C’est comme Moïse, c’est comme le Christ ! C’est comme les orthodoxes. Ne touchons pas… Avant il y avait des lois… On avait pas le droit de toucher à Pompidou, à Mitterrand… C’était interdit, les médias n’avaient pas le droit de toucher à la politique. La Religion ! Pourquoi remettre une couche le lendemain ? (…) Arrêtons ! Faisons une loi pour que justement ça n’existe plus, pour ne plus qu’il y ait de malheur comme ça ». (…). ‘ Laissons la religion, arrêtons. Arrêtez ! On a eu 17 morts ! On ne savait pas comment ça allait se passer dans cette boucherie casher. Il y aurait pu y avoir un carnage, il y avait un enfant… Ils auraient pu tuer tout le monde ! Pourquoi remettre une couche ? ».

Le propos de Sami Naceri est partagé par Lorànt Deutsch, qui de son côté va plus loin en affirmant que la dernière caricature de Mahomet est un outrage.

‘La publication d’une nouvelle caricature de Mahomet était un nouvel outrage et un acte irresponsable au moment ou l’on doit s’interroger sur le « vivre ensemble » appelé avec tant de force par la manifestation du 11 janvier dernier’, a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Close