Close
Roselyne Bachelot, souffle court post-traumatique, la raison de son faux-fond à Emmanuel Macron

Roselyne Bachelot, souffle court post-traumatique, la raison de son faux-fond à Emmanuel Macron

Roselyne Bachelot va mieux après avoir composé durant quelques semaines avec le Covid. Pourtant, elle n’est pas remise d’aplomb et continue de déplorer quelques séquelles précisées par « Parisien ». Ce serait la raison pour laquelle elle aurait faux-bond au président de la République.

Elle en parlait elle-même au micro de micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.
« J’ai eu peur de mourir, à un moment très précis. Je me suis dit : c’est le moment », a confié la ministre de la Culture, âgée de 74 ans, qualifiant cette terrible maladie de saloperie.

« Quand on est touché par cette maladie, on vit des moments de solitude. On se sent seul. Mais on est jamais abandonné ».

Et d’après « Le Parisien » cette fois, des séquences sont déplorées, raison pour laquelle elle n’aurait pas accompagnée le président de la république pour la visite à Notre-Dame.

La ministre demeure vigilante, admettant qu’elle aurait encore des « séquelles » et serait prise de « souffle court post-traumatique », ce qui pourrait expliquer la raison pour laquelle elle n’a pas accompagné le président de la République Emmanuel Macron en haut de l’édifice de Notre-Dame de Paris il y a dix jours.

Toujours selon Le Parisien, si son agenda n’a pas été allégé pour autant, des pauses sont désormais prévues entre chaque rendez-vous, notamment pour prendre de l’oxygène. « Pour lui permettre de récupérer complètement ses capacités respiratoires et tenir le rythme intense de la reprise », rapporte également le quotidien.

Laisser un commentaire

Close