Renaud Lavillenie s’excuse pour sa comparaison maladroite avec Jesse Owens

Renaud Lavillenie a présenté ses excuses après avoir comparé sa situation à celle de Jesse Owens, quadruple médaillé d’or lors des Jeux olympiques d’été de 1936 à Berlin.

Une des légendes qui entourent la participation de l’américain aux Jeux raconte qu’Hitler, furieux de voir un Noir triompher, aurait refusé de lui serrer la main.

Choqué par l’attitude du public brésilien, qui l’avait sifflé pendant la finale de la perche, Renaud Lavillenie est allé jusqu’à comparer sa situation à celle de cette légende d’athlétisme.
«Je n’ai jamais vu ça. Ça n’a pas dû arriver depuis Jesse Owens en 1936 à Berlin», avait déclaré le perchiste français, médaillé d’argent derrière le Brésilien Thiago.

Au lendemain de sa sortie médiatique, le français a présenté ses excuses, sur Twitter.

«Désolé pour cette mauvaise comparaison. J’ai réagi à chaud et je m’aperçois que j’avais tort. Je m’excuse auprès de tout le monde », a-t-il écrit sur ce site de micro-blogging, où de nombreux twittos le qualifient de mauvais perdant.





Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales