Close
Raymond Domenech et Estelle Denis, grosse gêne après une énorme bourde

Raymond Domenech et Estelle Denis, grosse gêne après une énorme bourde

Après Raymond Domenech, qui a raccroché au nez de Jacques Chirac, c’est au tour de son ex-femme Estelle Denis de rattraper une chroniqueuse qui a évoqué la mort de Bernard Chirac.

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France avait raccroché au nez de l’ancien chef d’État, pensant que celui-ci était l’imitateur Gérald Dahan. Ce dernier a raconté cet anecdote.

« On me passe ensuite Zidane, qui me demande des nouvelles de ma santé », racontait l’humoriste dans les colonnes de ‘Paris Match’. ‘Je demande à Zidane : « Si, au moment de la Marseillaise, vous pouviez avoir la main sur le cœur, vous me feriez tellement plaisir ! » Zinédine promet ». Tout le monde pensait qu’ils avaient Jacques Chirac au bout du fil.

Et lendemain, le vrai Jacques Chirac, décide alors d’appeler Raymond Domenech. « Bonjour, c’est le président ». ‘Dahan, pas deux fois’, répondait alors le sélectionneur de l’équipe de France avant lui raccrocher au nez.

Et aujourd’hui, c’est au tour d’une chroniqueuse d’Estelle Denis de s’illustrer par une bourde en évoquant la mort de Bernadette Chirac, dans « Estelle midi : on ne va pas se mentir » sur RMC ». Il a été question d’un match de foot.

«On perd tout l’esprit du jeu. Moi il se trouve que je vais animer une rencontre à Auxerre, c’était du temps de Guy Roux, Bernadette Chirac était encore de ce monde, c’était pour les pièces jaunes… », expliquait la chroniqueuse avant d’être reprise en plein par Estelle Denis. « Bah elle l’est encore, elle n’est pas morte… », lui a-t-elle lancé.
« Disons qu’elle était encore très active pour les pièces jaunes pardon… », s’est rattrapée Emmanuelle Dancourt.

Cette séquence est relayée par l’animatrice sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Close