Close
Prince William, Andrew exilé aux Bermudes, inquiétante décision (photo)

Prince William, Andrew exilé aux Bermudes, inquiétante décision (photo)

Le prince William aurait été conforté dans son rôle d’héritier et pourrait même succéder à la reine Elizabeth, dont il serait le plus grand soutien. La décision d’exiler le prince Andrew serait la première décision commune prise.

Après Woman’s Day, c’est au tour de Globe d’assurer que le duc de Cambridge a profité de son récent séjour à Balmoral, la résidence écossaise de la reine pour prendre du galon.

Très fragilisée par les ennuis de santé dont une maladie respiratoire qui pourrait lui coûter la vie, la reine aurait confié à son petit-fils un certain nombre de responsabilités dont la plus marquante, celle de redorer l’image de la monarchie.
Et la première décision prise aurait été celle d’exiler le prince Andrew, impliqué dans un terrible scandale sexuel, lié à la médiatique affaire Jeffrey Epstein. Il aurait eu une relation avec une mineure.

Conséquence de cette implacable décision, le prince Andrew pourrait être absent du mariage de sa fille Béatrice d’York avec l’homme d’affaires Edoardo Mapelli Mozzi

Le prince Charles qui ne dirait pas non à renoncer au trône, conscient de l’impopularité de son épouse Camilla Parker-Bowles. Il serait exilé aux Bermudes le temps que l’agitation se calme;

Ce serait un frein. Elle ne serait jamais acceptée par « les anglais » en qualité de reine consort, « pour avoir brisé le coeur de Diana », une figure très populaire.
Pour la paix de l’esprit, l’idée de renoncer au trône fait « son chemin ».
Pourtant, cet été, Elizabeth II avait sorti les griffes pour défendre le duc d’York, dans un communiqué de Buckingham.
« Le duc d’York est consterné par les récentes allégations de crimes commis par Jeffrey Epstein. Son Altesse Royale condamne l’exploitation de tout être humain. Suggérer qu’il pourrait cautionner, participer ou encourager un tel comportement est odieux. »





Laisser un commentaire

Close