Close
PPDA, viols et agressions sexuelles, sidérée, Florence Porcel brise le silence

PPDA, viols et agressions sexuelles, sidérée, Florence Porcel brise le silence

Un mois après des accusations de viols et d’agressions sexuelles portées à l’encontre de Patrick Poivre d’Arvor, l’écrivaine Florence Porcel brise le silence dans une interview exclusive accordée au Parisien.

Les faits reprochés remontent à 2004 alors qu’elle était âgée de 21 ans.
Elle avait sollicité un rendez-vous auprès de l’ancien présentateur du JT de TF1 pour l’aider à se lancer dans une carrière d’écrivaine.

Florence Porcel était reçue dans le bureau de PPDA, là où les choses seraient allées très loin.

«Il s’assoit à son bureau, dédicace des photos. J’ai préparé des questions, mais je n’ose pas les lire. Il ne se montre pas bavard, les silences durent », a-t-elle indiqué. À un moment, il ferme la porte de son bureau et me dit : Comme ça, on sera plus tranquille. Il me propose de l’alcool, je n’en bois pas, il m’offre du jus d’orange, se sert un verre également, il ne dit toujours pas grand-chose », poursuit l’écrivaine de 37 ans.

«Puis, sans crier gare, il se lève de son fauteuil, fait le tour du bureau, me prend par la main et m’embrasse, sans avertissement ».
Florence Porcel était sidérée par la situation.

«C’est comme si j’étais étrangère à la scène. Je subis. Il n’y a eu aucun signe équivoque de ma part qui a pu laisser penser que je souhaitais cette relation ». À la fin, le journaliste lui aurait lancé : « Est-ce que vous vous rendez compte que vous êtes devenue une femme ? ».

Laisser un commentaire

Close