Close
Pierre Ménès et Michaël Youn prennent la défense de Nico­las Douchez, l’ex-gardien du PSG

Pierre Ménès et Michaël Youn prennent la défense de Nico­las Douchez, l’ex-gardien du PSG

Suspecté de violences conju­gales, Nico­las Douchez a pu compter sur le soutien de Pierre Ménès et Michaël Youn qui se sont portés à son secours sur les réseaux sociaux.

Au début de la semaine, Le Pari­sien prétendait qu’une jeune femme de 28 ans avait été retrou­vée « nue, en sang, le corps couvert d’héma­­tomes, pleu­­rant, hurlant » au milieu de l’appar­­te­­ment dévasté de Nico­las Douchez, le gardien du RC Lens, qui portait auparavant les couleurs du Paris Saint-Germain.

Le foot­bal­leur était décrit comme « énervé, les yeux brillants, sentant forte­ment l’alcool ».
Ces accusations, l’avocate du footballeur s’est fait un point d’honneur à les démentir.

«Les poli­ciers ont constaté qu’il n’y avait eu aucune bles­sure, aucun héma­tome, aucune trace de sang de la plai­gnante. Donc, Monsieur Douchez sera jugé pour violence sans ITT » a expliqué Caro­line Toby. « Il était avec une amie, il y a eu une engueu­lade, il y a eu des mots forts. Un voisin a dû appe­ler la police » a-t-elle ajouté.

Et après son avocate, c’est au tour de Pierre Ménès et Michaël Youn d’apporter leur soutien au foot­bal­leur.
« Nico­las Douchez n’a pas frappé la fille qui n’est pas bles­sée et qui n’a pas porté plainte. Ils ont pris une cuite ensemble » a commenté Pierre Ménès, ne se gênant pas pour conclure son message par le hash­tag »calom­nie ». Le jour­na­liste spor­tif a par la suite défendu cette thèse devant les piques lancées par quelques inter­nau­tes… « Nico­las Douchez sera jugé pour dégra­da­tion de bien d’autrui. Le sang trouvé était en fait le sien. Ou comment détruire un homme pour un buzz… » a de son côté déploré Michaël Youn.

Laisser un commentaire

Close