Close
Pierre-Jean Chalençon s’est vraiment cramé, la faute fatale, un conseiller se livre

Pierre-Jean Chalençon s’est vraiment cramé, la faute fatale, un conseiller se livre

S’il est une chose que Pierre-Jean Chalençon, l’ancien acheteur d’Affaire Conclue, sur France 2, doit regretter, c’est bien d’avoir évoqué la présence à un ministre au palais Vivienne, où il organisait un diner clandestin.

En s’en prenant aux ministres, il a commis la faute fatale.
« Cette fois, il s’est vraiment cramé », a confié l’un de ses proches au Parisien, qui revient sur les déboires actuels de l’ex complice de Sophie Davant. Il risque une amende salée et une fermeture administrative de son établissement. Une peine de prison pourrait aussi être prononcée.

« Entre dérapages et business freiné par le Covid, l’année a été dure pour Pierre-Jean Chalençon.

En jetant l’anathème sur les ministres, il a peut-être commis la faute de carre fatale. Pour un temps du moins, le voilà persona non grata, lui qui s’affiche volontiers avec ceux qui comptent », poursuit le quotidien.

« Cette histoire de ministres jetés en pâture gratuitement, c’est lamentable, déplore un conseiller gouvernemental. Vu le ras-le-bol général des Français, et le climat antiélites très tendu, chaque phrase de ce genre déclenche des tempêtes débiles, attisées par les partis extrémistes. ».

Depuis l’éclatement de cette affaire, plusieurs ministres de poids sont montés au front à la radio pour défendre leur probité.

Laisser un commentaire

Close