Close
Patrick Poivre d’Arvor, en plein cauchemar, nuits d’insomnie, Florence Porcel raconte son calvaire

Patrick Poivre d’Arvor, en plein cauchemar, nuits d’insomnie, Florence Porcel raconte son calvaire

De sa plainte contre Patrick Poivre d’Avoir pour viols et agressions sexuelles, Florence Forcel en parle lors d’un entretien accordé au magazine «Elle » où elle précise la raison pour laquelle il s’est difficile de se lancer dans ce genre de procédures.

« Je suis horrifiée mais pas surprise, explique l’écrivaine de 37 ans, qui a croisé l’ancien présentateur du JT de TF1 pour la première fois au débuts des années 2000’ alors qu’elle était âgée d’une vingtaine d’années. J’avais déjà entendu beaucoup de choses, et j’ai compris depuis longtemps que c’était un prédateur sexuel. J’en ai passé, des nuits d’insomnie, à m’en vouloir de ne pas arriver à porter plainte, tout en sachant qu’il y aurait d’autres victimes… C’est une culpabilité écrasante ».

Cette procédure, Florence Porcel ne la souhaite à personne. Elle doit raconter ce qui relève de l’intime non seulement à ses avocats, mais aussi aux enquêteurs.

«Cela touche à des choses extrêmement intimes, souvent très humiliantes. Vous faites une croix sur votre dignité, sur votre pudeur… C’est compliqué », dit celle qui espère que cette plainte ira au bout et que Patrick Poivre d’Arvor sera condamné.

« Cet homme m’a volé ma vie sentimentale, amoureuse, sexuelle. Je n’ai jamais pu me reconstruire, déplore-t-elle. Cela ne peut plus durer. J’ai 37 ans et besoin de croire que tout n’est pas perdu pour moi ».

Laisser un commentaire

Close