Close
Patrick Chesnais : sa confidence bouleversante sur la mort de son fils

Patrick Chesnais : sa confidence bouleversante sur la mort de son fils

Interviewé dans « Le Parisien », Patrick Chesnais a évoqué l’un des plus grands drames de sa vie, celui de la mort de son fils, Ferdinand, victime d’un accident de la route alors qu’il n’était âgé que de 20 ans.

Le fils de l’acteur est mort en 2006 dans un accident de voiture. Il se trouvait dans une voiture conduite par le comédien Hervé Richardot, qui avait proposé de le raccompagner chez lui après une soirée, alors qu’il avait un taux d’alcoolémie de 1,68 g (quatre fois la quantité maximale autorisée).

Hervé Richardot prend alors le périphérique à contresens. Après trois kilomètres parcourus, ils percutent une voiture de plein fouet.

Ferdinand meurt sur le coup et l’autre automobiliste en réchappe.
Richardot s’en sort par miracle.

Deux ans après le drame, Hervé Richardot avait été condamné à une peine de trois ans de prison dont six mois ferme et à verser une indemnité de 50 000 euros au père et à la sœur de Ferdinand.

«Une peine juste. Ce qu’il faut… Pas plus », a alors estimé Patrick Chesnais lors d’un entretien accordé au Parisien. Mon aîné, Ferdinand, est mort en 2006 dans un accident de la route. J’aimerais trouver un moyen de lui parler du temps qui passe, de son frère, de sa sœur, de sa maman et de moi ».

« J’adorerais que ma fille Émilie, qui a 33 ans, devienne maman, mais je ne suis pas du genre à la tanner », dit-il. C’est sympa, d’être grand-père, on redevient le parent qu’on a été, les responsabilités en moins ».





Laisser un commentaire

Close