Close
Omar Sy brancardé, parallèle osé avec Karim Benzema, son agent sort la sulfateuse

Omar Sy brancardé, parallèle osé avec Karim Benzema, son agent sort la sulfateuse

Omar Sy, actuellement à l’affiche de Tirailleurs, ces soldats originaires de l’Empire français enrôlé pendant la première guerre mondiale, a été critique à la suite de ses propos à propos du conflit sur l’Ukraine.

«L’Ukraine n’a pas été une révélation dingue pour moi. Comme j’ai de la famille ailleurs, en Afrique, je sais qu’il y a toujours eu des enfants en guerre, des familles brisées et des parents qui perdent leurs gamins, des gosses qui deviennent orphelins », avait-il confié au Parisien.

« Ça n’a jamais cessé depuis la Seconde Guerre mondiale. Je suis surpris que les gens soient si atteints. Ça veut dire que quand c’est en Afrique vous êtes moins atteints ? ».

Ses propos avaient suscité une vive polémique. Et la députée européenne Nathalie Loiseau lui avait rappelé le nombre de soldats français morts en Afrique.

Dans Quotidien, il n’a pas souhaité alimenté cette polémique, rappelant que les gens qui savent lire ont compris son message.

«En fait, il y a un système qui est en place et à chaque fois que je sors de ma petite cachette avec ma petite barbe. On vient me chercher des polémiques, des trucs, pour que je rentre dans des explications. J’ai pas envie. Ce que j’ai dit, je l’ai dit », a lancé Omar Sy face à Yann Barthès.

Et il a reçu le soutien de Karim Djaizi, l’ex-agent et ami de Karim Benzema.
Il a fait un parallèle entre l’acteur et le Ballon d’Or 2022.

« Ils font rayonner la France dans le monde entier par leur talent et leur aura mais sont brocardés par certains dans leur propre pays la France », a-t-il lancé.
« Désolé les haineux, fachos et autres parasites je ne vais pouvoir voir votre haine se déverser sous ce tweet je suis occupé ! #TropTardLesGars #Tirailleurs
@OmarSy ».
On le découvre au cinéma pour visionner le dernier film d’Omar Sy, qui est classé 3ème au classement des français préférés.

Laisser un commentaire

Close