Close
Olivier Koh-Lanta 2018 : « On m’a enlevé la vési­cule biliaire à mon retour »

Olivier Koh-Lanta 2018 : « On m’a enlevé la vési­cule biliaire à mon retour »

Olivier de « Koh-Lanta », contraint d’aban­don­ner l’aventure de TF1 pour raison médi­cale, est passé par le bloc opéra­toire dès son retour en France.

Cette confidence, l’aventurier l’a faite lors d’un entretien accordé au site du magazine Gala.

«J’ai eu des douleurs au niveau de la vési­cule biliaire qui était hyper dila­tée, on me l’a enle­vée trois semaines après mon retour de Koh-Lanta », confie l’aventurier lors de cet entretien.

Et de poursuivre : « Sur place, j’ai eu un avis médi­cal du méde­cin chef d’ALP (la société qui produit l’émis­sion), j’étais ensuite sous contrôle médi­cal du staff et une fois que ma crise s’est termi­née je suis rentré en France. J’ai consulté un chirur­gien et je me suis fait opérer, en ambu­la­toire. Je travaillais le lende­main. En m’en débar­ras­sant, je me suis vengé de cette vési­cule biliaire qui m’a fait sortir de mon aven­ture préma­tu­ré­ment ».

Il est évidemment déçu d’avoir quitte l’ile de cette manière.

«Ça commençait à aller mieux, mais ils n’ont pas voulu prendre de risques ce que je comprends tout à fait. Je n’étais pas d’ac­cord, il y a eu discus­sion, Denis est inter­venu, je leur disais que ça irait mieux le lende­main, que ce n’était qu’une crise, se rappelle Olivier. Mais c’était impos­sible.
J’ai dû accep­ter l’avis médi­cal. Avec beau­coup d’amer­tume. J’ai mis trois semaines à digé­rer, jusqu’à mon opéra­tion.





Laisser un commentaire

Close