Close
Olivier Duhamel « trahi » par son éditeur – Ce coup de maître de Camille Kouchner

Olivier Duhamel « trahi » par son éditeur – Ce coup de maître de Camille Kouchner

Olivier Duhamel ne se serait pas attendu aux révélations sur ses supposés abus sexuels par sa belle-fille, Camille Kouchner dans son ouvrage, « La familia grande ». L’écriture de ce livre s’était faite dans la discrétion.

La manière dont le silence a été gardé est précisée par le magazine « Paris Match », qui consacre un dossier à ce drame familial.

Le célèbre politologue ignorait la rédaction de ce livre, « sa publication par le Seuil, l’éditeur chez lequel il a publié tant d’ouvrages, dont sa première revue d’études politiques, «Pouvoirs», lancée à 26 ans ».

Celui qui aurait conseillé plusieurs présidents n’a pas été prévenu.
« La sortie a été élaborée dans le plus grand secret avec «L’Obs » et «Le Monde », deux journaux dirigés par Louis Dreyfus, le compagnon de Camille Kouchner », précise Paris Match.

Le titre du livre de Camille Kouchner aurait été reçu comme un « coup de poignard: «La familia grande».
« C’est ainsi qu’Olivier Duhamel appelle depuis toujours sa
bande. Tout s’effondre ».
La décision de briser le silence par Camille Kouchner a été prise il y a un an, suite à une discussion avec ses enfants.

« Je ne pouvais pas à la fois leur dire qu’on ne doit pas se laisser imposer ses secrets et, moi-même, rester dans le silence », a fait savoir dans l’Obs, la fille Bernard Kouchner. Briser un tabou s’est imposé comme une nécessité.

« Ce livre est né de cette nécessité: témoigner de l’inceste pour montrer que ça dure des années et que c’est très, très difficile de se défaire du silence, dit-elle. Je ne l’ai pas écrit au nom de mon frère, mais des sœurs, des nièces, de toutes les personnes touchées par l’inceste. L’omerta, dans une famille, pèse sur tout le monde ».

Laisser un commentaire

Close