Close
Olivier Duhamel, drame familial, sa réaction suite à sa réaction de Camille Kouchner, sa belle-fille

Olivier Duhamel, drame familial, sa réaction suite à sa réaction de Camille Kouchner, sa belle-fille

Suite à une accusation portée par sa belle-fille Camille Kouchner, qui l’accuse d’avoir abusé de son jumeau dans son dernier ouvrage à paraitre « La Familia grande » (Le Seuil), Olivier Duhamel s’est refusé à tout commentaire. Il aurait écouté une requête de sa belle-fille.

Le célèbre politologue est accusé d’avoir abusé sexuellement de son beau-fils alors que celui-ci était âgé de 13 ans. Les faits auraient duré au moins deux ans.
Questionné à ce sujet par l’Obs s’est refusé à tout commentaire.

« Je ne réagis pas et je n’ai rien à dire », a-t-il indiqué avant de poursuivre : « Non, je n’ai rien à dire sur ce qui, de toute façon, sera, je ne sais pas, n’importe quoi, déformé ou quoi. Merci. ».

Et le journaliste lui a demandé s’il acceptait que nous le recontactions plus tard, il a une nouvelle fois décliné : « Non, non, pas du tout, c’est tout à fait inutile. ».

Olivier Duhamel semble avoir entendu la requête de sa belle-fille qui l’appelle à « se taire », et à la « décence ».

Les faits qui lui sont reprochés sont prescrits, comme le rappelle Camille Kouchner, juriste de 45 ans, lors d’un entretien accordé au magazine «Elle ».

« Je réclame zéro justice, de toute manière, c’est trop tard, il n’ira pas en prison, je l’accepte. En revanche, ce n’est pas parce que les faits sont prescrits du point de vue de la justice que je n’ai pas le droit de parler », a-t-elle indiqué.

«Mon beau-père, je ne le balance pas aux lions, je m’en fiche un peu de ce qui va lui arriver… Je voulais juste l’enfermer dans un livre. Parler et que lui se taise, franchement, ce serait ça la décence ».

Laisser un commentaire

Close