Close
Nicolas Sarkozy « prisonnier », le lapsus de François Hollande (vidéo)

Nicolas Sarkozy « prisonnier », le lapsus de François Hollande (vidéo)

François Hollande a fait un lapsus sur Nicolas Sarkozy, qualifié de « prisonnier », lors de son intervention du 14 juillet, face aux questions de Gilles Bouleau et de David Pujadas.

Après avoir été interrogé indirectement sur sa relation avec Julie Gayet avec laquelle Closer le supposait en couple, le président de la république n’a pas manqué d’être questionné sur les déboires judiciaires de son prédécesseur.
Le mari de Carla Bruni a été mis en examen, pour « corruption active », « trafic d’influence actif » et « recel de violation du secret professionnel ».

Lors de son intervention, François Hollande a rappelé « l’indépendance de la justice », et la « présomption d’innocence qui vaut pour tout le monde, du citoyen le plus modeste à celui qui a exercé la responsabilité la plus élevée ».

Chacun doit être certain qu’il est prisonnier.

L’ex de Valérie Trierweiler termine son analyse par un petit lapsus en qualifiant son probable rival à la présidentielle de 2017 de « prisonnier ».

« Chacun doit être certain qu’il est prisonnier… est présumé innocent avant d’être condamné ». Un lapsus très gênant !
Nicolas Sarkozy a brisé le silence sur les accusations le visant lors d’un entretien avec Europe 1 et TF1, où il se disait scandalisé par le traitement qui lui est réservé.

« Des millions de gens sont scandalisés de ce qui s’est passé. Je vous le dis dans les yeux, je n’ai rien à me reprocher », a-il lancé.

« Je fais de la politique depuis 35 ans, jamais on a été autant inspecté. Et je suis écouté dans tous mes téléphones depuis plusieurs mois. On ne trouve rien et on ne trouvera rien », dit celui qui prend actuellement du bon temps à Cap Nègre dans le Var.

Laisser un commentaire

Close