Close
Michèle Laroque, l’opération de la dernière chance

Michèle Laroque, l’opération de la dernière chance

Michèle Laroque est supposée par le magazine « France Dimanche » avoir subi une « opération de la dernière chance ».

«Sans l’énergique intervention des infirmières, la comédienne perdait sa jambe disloquée, l’opération de la dernière chance », rapporte France Dimanche qui nous rassure tout de suite. Cet opération, la compagne de François Baroin a réussi à la surmonter et pour cause ! Elle remonte à 1979, alors que l’actrice avait 19 ans, et se destinait à une carrière d’avocate, comme son père le souhaitait.

«Rentrant en voiture avec sa meilleure amie d’un tournoi de tennis qu’elle dispute à Saint-Tropez, la Niçoise heurte de plein fouet un autre véhicule. Les deux jeunes filles, grièvement blessées, sont transportées en urgence à l’hôpital le plus proche », rappelle le magazine people.

Après l’accident, Michèle Laroque réalise que son «  pied est en charpie et son fémur éparpillé
façon puzzle, en dix-huit morceaux ».

Et pour ne pas arranger les choses, le médecin qui devait l’opérer est nul en orthopédie.
Michèle Laroque, qui occupe depuis le 29 janvier dernier la scène du Théâtre Édouard-VII, à Paris, avec pièce Encore un instant, est revenue sur ce drame au micro de France Inter.

«Quand un chirurgien ne sait pas comment faire avec dix-huit morceaux, il dit : “Il faut amputer. », a-t-elle déploré. Mais lorsqu’on a voulu déplacer le lit pour aller au bloc, une infirmière l’a bloqué et une autre a couru avec une radio de son fémur.

Un jeune chirurgien très brillant se propose alors pour faire l’opération et il a réussi. Il venait pourtant de sortir de l’école de médecin.

Laisser un commentaire

Close