Close
Michel Drucker, parties intimes, sa terrible angoisse face aux infirmières

Michel Drucker, parties intimes, sa terrible angoisse face aux infirmières

Durant son hospitalisation l’an dernier pour une opération de cœur qui a duré plus de 8 heures, Michel Drucker a pris un pseudo. Ce serait pour lui permettre d’avoir un semblant d’intimité. Mais il l’a perdu.

L’animateur de France 2 a alors pris le pseudo, Fiacre Diocard, rapporte « Le Parisien, qui publie quelques extraits de son ouvrage dont la sortie est prévue ce 29 avril.

Le prénom Fiacre a été choisi pour la simple raison qu’il a fait son entrée à l’hôpital le 30 août, le jour de la St Fiacre et Diocard pour le terme cardio en verlan.

Fragilisé par ses ennuis de santé, Michel Drucker a déploré quelques traumatismes et des humiliations. Il est retombé en enfance. « La grôôôsse ou la p’tite commission, Monsieur Diocard ? », lui est-il régulièrement demandé.
L’oncle de Marie Drucker déplore la perte de son intimité.

«Ici, je suis devenu cette chiffe qu’on habille ou déshabille, qu’on lave, qu’on frictionne, qu’on fait uriner avant de l’asseoir sur le pot comme un enfant de soixante-dix ans sonnés », a-t-il indiqué.

Sa crainte est que les infirmières ne commentent ses parties intimes une fois de retour chez elles.

Laisser un commentaire

Close