Close
Michel Drucker au plus mal à Eygalières, sa mise au point

Michel Drucker au plus mal à Eygalières, sa mise au point

Michel Drucker s’est confié lors d’un entretien au journal normand La voix, le bocage, où il a mis les pendules à l’heure à une rumeur, qui le prétend au plus mal à Eygalières, dans le sud de la France.

Cette rumeur a été ébruitée par France Dimanche, qui ne faisait aucune référence à ses ennuis de santé, mais à une éventuelle éviction de France Télévisions, où il n’aurait plus sa place.

Il ne fait plus partie des personnalités préférées des Français, et aurait notamment mal vécu que Karine Ferri et certains « jeunes » lui passent devant.

«Ses craintes étaient donc fondées. Les téléspectateurs n’ont aucune pitié, ne lui pardonnant pas ses traits tirés et ses hésitations. Michel persuadé qu’il était devenu un monstre sacré de la télévision risque d’avoir bien du mal à encaisser le choc », a rapporté le magazine people avant de poursuivre : « se retrouver derrière Karine Ferri (37ème), Laurence Ferrari et Pascal Praud (40) ou David Pujadas a tout l’air d’un désamour de ce public qu’il croyait acquis ».

Mais finalement, il prend sa revanche, puisqu’avec France 3, où il débarquera à la rentrée, il aurait presque un contrat à vie.

«On m’a proposé un contrat de deux ans ‘et plus si affinité’ ce qui devient rarissime à la télévision », s’est-il réjoui.

Il se voit rester à l’antenne toute sa vie.

«Nous sommes tous tellement accros à cette vie, cette mise en lumière, à cette notoriété, que nous en priver, ce serait une ‘petite mort’. Et puis, je ne sais rien faire d’autre. C’est comme pour un sportif qui ne peut plus jouer au foot ou faire du vélo suite à un accident, c’est l’angoisse de ne plus être au meilleur de son niveau. Quand on a fait de son métier sa passion et que cela s’arrête, c’est angoissant”, a-t-il affirmé

Laisser un commentaire

Close