Close
Mathilda May raconte l’enfer vécu sur les tournages

Mathilda May raconte l’enfer vécu sur les tournages

Dans un portrait publié dans les colonnes de « Paris Match », Mathilda May revient sur son parcours et rappelle que le tournage de ses films n’ont pas toujours été de tout repos, en raison de réalisateurs et partenaires « sadiques ».

Elle explique notamment que c’est sur les tournages de la série « Contes et Nouvelles du XIXe siècle » pour la télévision que Mathilda May a vécu ses pires souvenirs.

Le réalisateur Gérard Jourd’hui aurait passé son temps à « fulminer » et « vociférer » sur le plateau.

«De plus en plus troublé par son sex-appeal, embarrassé de ses pulsions, l’homme l’humilie devant l’équipe, l’oblige à refaire les scènes, la torture », indique Paris Match.

Gérard Jourd’hui irait jusqu’à ordonner à Mathilda May de « baisser les yeux ».

Les choses ne se sont pas non plus bien passées sur le plateau de « Devenir Colette », où Mathilda May avait affronté Klaus Maria Brandauer, un acteur « excellent mais sadique ».

Il ira jusqu’à « terroriser l’équipe », n’hésitant pas à prendre des initiatives personnelles, comme celle de changer le scénario.

Et qu’une scène dans laquelle Klaus Maria Brandauer devait gifler sa partenaire Mathilda May, celui-ci n’avait pas été de main morte : « Il la massacre ».





Laisser un commentaire

Close