Close
Marie-Sophie Lacarrau, des mois d’enfer «isolée », elle reprend goût à la vie

Marie-Sophie Lacarrau, des mois d’enfer «isolée », elle reprend goût à la vie

« Après des mois d’enfer isolée dans le noir », Marie-Sophie Lacarrau reprend enfin goût à la vie, mais eu du mal à s’acclimater. Il lui aurait fallu un temps d’adaptation.

De sa nouvelle vie, il en est question dans les colonnes du magazine «Ici Paris », qui la met à l’honneur cette semaine. Elle a été immortalisée dans les rues de Paris, notamment avec ses deux enfants, et une autre fois avec une trottinette.

«Mais pour l’heure, les escapades sont rares car après cette longue absence, Marie-Sophie doit retrouver ses marques », précise la publication.
La remplaçante de Jean-Pierre Pernaut le confiait sur le site de TF1
«Je sens bien qu’il y a eu cette petite parenthèse parce que le matin, parfois, je parle à l’équipe d’un sujet qui a déjà été fait ».

« Un petit temps de réadaptation dans la folie de l’information et voilà notre Marie-Sophie qui renoue avec l’audience et avec ces spectateurs qui, tout au long de l’épreuve, lui ont témoigné leur soutien ».

La journaliste était atteinte d’une kératite amibienne, une rare infection la cornée, et en avait parlé dans «Le Parisien ».

« Le risque de perdre la vue était réel. C’était curable, mais la guérison prend du temps », a expliqué Marie-Sophie Lacarrau, qui a eu la chance d’être entourée, non seulement par sa famille, ses proches, mais aussi par l’équipe du 13 h.

«Je me suis jetée dans la bataille, de toutes mes forces. Je ne ressens plus de gêne, mais je suis sous surveillance médicale stricte ».

Laisser un commentaire

Close