Close
Maëva Ghennam inquiétée à Dubaï – Une affaire de stupéfiant qui pourrait lui coûter très cher

Maëva Ghennam inquiétée à Dubaï – Une affaire de stupéfiant qui pourrait lui coûter très cher

Maëva Ghennam se ferait du mauvais sang pour Boli, avec lequel elle était ultra-proche en septembre dernier. Mais il risque gros à Dubaï, où il serait incarcéré pour une affaire de drogue. Selon la loi locale, la star cathodique pourrait aussi être inquiétée pour complicité.

Cette affaire évoquée dans Touche pas à mon poste sur C8, et exhumée cette fois par le blogueur Aqabebe, questionné à ce sujet par un internaute.

Il est rappelé que celui qui serait en couple avec Maëva Ghennam malgré leur séparation forcée à cause de cette affaire est inquiété par les autorités émiraties pour une affaire de trafic de statufiant.

Il serait actuellement dans une prison située en plein désert.
« La famille et la proches attendent la réponse de l’Etat français pour savoir s’ils vont le rapatrier ou le mettre en prison ici en France ou non », a fait savoir le blogueur.

Son entourage refuserait qu’il soit incarcéré dans ce pays où la charria, la loi islamique, est appliquée. Et elle serait d’une sévérité implacable.
En réalité, les autorités françaises ne peuvent pas intervenir, comme le précise le consulat de France à Dubaï, où il est rappelé que les pénalités légales dans les affaires de drogue sont appliquées avec une très grande rigueur.
«Le fait de consommer ou de détenir des produits stupéfiants quels qu’ils soient et quelle que soit la quantité détenue, peut entraîner une peine de quatre à dix ans d’emprisonnement pouvant être portée à quinze ans pour circonstances aggravantes ou récidive », est-il indiqué. « Les personnes susceptibles de fournir des renseignements et qui ne le font pas peuvent être poursuivies pour complicité ».

Maëva Ghennam, en sa qualité de compagne de Boli, pourrait être aussi inquiétée. Il ne serait pas exclu qu’elle soit poursuivie pour complicité. Mais elle ne semble pas si tourmentée. Sans doute n’était-elle pas au courant de cette histoire.

Par ailleurs, « les autorités françaises ne peuvent en aucun cas intervenir dans les procédures judiciaires locales ».
Donc peu probable que Boli soit rapatrié en France.

Laisser un commentaire

Close