Close
Lily-Rose Depp, drogue, alcool, Vanessa Paradis se ronge les sangs pour sa fille

Lily-Rose Depp, drogue, alcool, Vanessa Paradis se ronge les sangs pour sa fille

Des supposées addictions de Lily-Rose Depp, il en est question dans les colonnes d’un magazine suédois, qui n’hésite pas à la comparer à son père, qualifié de « drogué » et « d’alcoolique ». Vanessa Paradis se ferait du souci.

Le magazine Veckans-nu s’intéresse une nouvelle foi à l’actrice de 23 ans. ! Après avoir évoqué sa relation avec Austin Butler, cette publication fait état de sa supposée consommation excessive d’alcool. Elle serait accro au cannabis.

Pour appuyer son propos, le magazine people se base sur les révélations livrées par Johnny Depp lui-même face aux juges d’un tribunal de Londres, une importante étape de sa guerre avec Amber Heard, son ex-femme, qui l’accusait d’avoir initié sa fille à la drogue.

Son acte, l’acteur hollywoodien l’a estimé en revanche très « responsable ».
Face aux juges, il avait reconnu avoir fourni de la « drogue » à sa fille pour la protéger.

Lily-Rose Depp « s’était rendue à une fête et a fumé du cannabis », a raconté celui s’était illustré par un comportement étrange lors de son récent passage au festival de Deauville, où il était honoré.

Et après une discussion avec Vanessa Paradis, la surprenante décision a été prise de la fournir en « marijuana contrôlée » pour la protéger.
Ici Paris était aussi revenu sur cette mauvaise influence que l’acteur exercerait sur sa fille. Celui qui est officiellement cœur à prendre n’aurait pas renoncé aux drogues.

« Drogue et alcool semblent avoir pris le monopole de sa vie et de sa carrière car depuis le tournage houleux du dernier épisode de la saga du Pirate des Caraïbes, Johnny Depp est quasi absent du grand écran », glissait la publication, avant état des angoisses de Vanessa Paradis.
« Si les fans se rongent les sangs, on imagine alors la terrible inquiétude de Vanessa pour le père de ses enfants », indique le média

Laisser un commentaire

Close