Close
Laura Smet, comment la maladie de Johnny a brisé son « rêve »

Laura Smet, comment la maladie de Johnny a brisé son « rêve »

Alors qu’elle vient de sortir Thomas, sa première réalisation dans laquelle elle dirige sa mère Nathalie Baye, Laura Smet avait été contrainte de renoncer à un projet qui lui tenait à coeur, à cause de la maladie de son père.

La jeune femme avait en effet vu son rêve de réalisation prendre de l’eau à cause de la maladie de son père.

Il faut dire que ce projet traitait de cancer, la terrible maladie qui a emporté en décembre dernier Johnny Hallyday.

Cette confidence, celle qui ne dirait pas à non à goûter pour la première fois aux joies de la maternité l’a faite dans les colonnes de « Paris Match ».
« Le premier scénario avait le cancer en trame de fond, a confié Laura Smet au magazine « Paris Match ».

Et de préciser ensuite que l’annonce de la maladie de son père a contrarié ses projets. Il n’était plus question de parler de ce sujet qui était devenu top « dur, trop personnel ». Son rêve de réalisation a d’une d’une certaine manière été brisé.

« Trop dur, trop personnel », explique-t-elle, avant de préciser que son compagnon, Raphaël, lui souffle une autre idée pour son film : l’histoire, vraie, d’une femme qui a retrouvé la trace de son fils grâce à sa fiche client chez Darty.





Laisser un commentaire

Close