Close
Laura Smet : « Je vois mon père à travers mon fils », la reconnaissance

Laura Smet : « Je vois mon père à travers mon fils », la reconnaissance

Maman depuis octobre dernier d’un petit Léo fruit de son mariage avec Raphaël Lancrey-Javal, Laura Smet aurait livré ses premières confidences sur son bout de chou.

Des joies de la maternité, l’actrice et réalisatrice de 37 ans en parle lors d’un entretien accordé au magazine « Grace ».

Une confidence de l’héroïne de la Garçonne, la série diffusée sur France 2, est reprise.

« Je vois mon père à travers mon fils », aurait-elle confié selon les propos rapportés par le magazine people, qui évoque une reconnaissance.

La date à laquelle la séduisante blonde s’est exprimée sur cette maternité n’est pas précisée.

Une certitude, elle a été transformée par la naissance de son premier enfant, elle qui n’était pas si épanouie après la venue au monde de son premier enfant.
Le magazine people rappelle qu’elle a eu une adolescence tourmentée, à cause de sa belle-mère Laeticia Hallyday selon son manager, Dominique Besnehard.

« Les errements de Laura à l’adolescence et même plus tard dans sa vie de jeune adulte n’auraient pas été les mêmes si elle n’avait pas eu affaire à une belle-mère jalouse, qui compliquait les rapports et le lien à son père, créant un traumatisme durable », avait-il lancé lors d’un entretien accordé à Gala.
Un épisode douloureux a été rappelé, celui du jour où elle avait été retrouvée inanimée à l’église Saint-Germain-des-Prés, après avoir été victime d’une overdose.

« En 2012, elle est interpellée en état d’ébriété dans une rue de Paris », rapportait à l’époque Closer.

Elle aurait consommé du GHB, drogue de synthèse connue pour ses propriétés sédatives et amnésiantes.
Fort heureusement, cette période douloureuse est derrière elle.

Laisser un commentaire

Close