Close
Kate Middleton Trompée avec une voisine, elle n’oublie pas le faux-pas de William

Kate Middleton Trompée avec une voisine, elle n’oublie pas le faux-pas de William

Durant leur bref séjour à Anmer Hall, à Norfolk, non loin du domaine de Sandringham, à deux heures de voiture de Londres, Kate Middleton aurait évité comme la peste une ancienne amie, désormais rivale, et aurait empêché le prince William de renouer le contact.

La rivale en question n’est autre que Rose Hanbury, avec laquelle l’héritier du trône est supposée avoir eu une liaison.

Cette rumeur a pourtant été démentie par des proches du Palais, qui vont jusqu’à prétendre que le ragot en question ciblait surtout Rose Hanbury dont la grand-mère était très proche de la reine Elizabeth.

Après le scandale de liaison, la souveraine avait tenu à l’inviter à Buckingham Palace lors de la réception du président américain Donald Trump.

Pour autant, Kate Middleton ne serait pas calmée et refuserait toujours de l’accueillir à ses soirées, a rappelé le magazine In Touch, qui croit savoir que la duchesse de Cambridge ne serait pas convaincue par la version officielle.
Elle tiendrait pour acquis l’infidélité de son mari, après avoir accueilli une confidence du propre frère Rose Hanbury, supposé avoir lâché une bombe dans un club pour hommes à Mayfair.

« Après quelques verres, il a confirmé que William et Rose se rencontraient pour dîner à Norfolk quand Kate n’était pas là », a déclaré une source.

Même Giles Coren, journaliste au Times, a écrit sur Twitter : « Oui, c’est une liaison. Je suis au courant de l’affaire. Tout le monde est au courant de l’affaire. ».

Kensington Palace est de son côté resté silencieux sur ces sombres allégations. Bien sûr, la devise royale « Ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer » a souvent fait ses preuves. Même à l’époque où le père de William, Charles, cherchait le bonheur en dehors du lit conjugal.

Laisser un commentaire

Close